Concerts Editorial d'Anne MISTLER

La nouvelle saison de l'Orchestre philharmonique de Strasbourg s'articule autour d'un thème cher au ministère de la Culture : l'Europe.

Dans la capitale européenne, il est en effet fondamental que les grandes institutions artistiques et culturelles incarnent ce formidable projet politique, mis en œuvre au lendemain de la seconde guerre mondiale. Au même titre que l'éducation, l'économie, l'environnement ou la diplomatie, l'Europe est le creuset pluri-séculaire de l'art, de la création et de la culture dans toutes ses expressions et ses croisements.

Symbole s'il en est, par-delà les tournées, les compositeurs ou les artistes européens invités, la saison 2017/2018 de l'OPS nous permettra d’écouter ce qui est devenu l'hymne européen, ce flamboyant final de la IXème symphonie de Beethoven, évocateur de paix, de concorde, et de fraternité.

Beethoven, dont l'OPS fera également entendre l'intégrale des symphonies, est certainement le compositeur qui a su le mieux exprimer l'Europe des Lumières, l'Europe des peuples, ayant été le précurseur d’une musique engagée, porteuse d’un message politique fort. Par-delà les guerres de son temps entre les nations européennes, il a célébré sans préjugé la plupart des grandes nations européennes, de la France à la Grèce, de l'Angleterre à l'Italie ou encore à l'Autriche. Il a dépassé les nationalismes et les conflits de territoires pour s'adresser par la modernité aux hommes dans leur universalité. Beethoven fut cette "force la plus héroïque de l'art moderne", selon l’expression de Romain Rolland.

Nous pouvons nous réjouir de ce choix tant symbolique qu'artistiquement électrisant. Si l'on ajoute que "Beethoven constitue le répertoire de base d'un orchestre", comme l'expliquait le grand chef allemand Kurt Masur lorsqu'il prit la direction de l'Orchestre national de France, et qu' "à partir de Beethoven, un orchestre peut naviguer où il veut", convenons que cette nouvelle saison s'ouvre sous les meilleurs auspices !

Je souhaite à toutes et à tous une riche saison musicale en compagnie de ce très bel orchestre, que vous l'entendiez à Strasbourg, Munich, Mulhouse, Paris, Roeschwoog, Hombourg, Saint-Louis, Stuttgart, Marckolsheim ou Franckfort, toujours porteur de ce témoignage d’universalité et de diversité qui incarne, aujourd’hui plus encore qu’hier, l’esprit d’Europe !

Anne MISTLER

Directrice régionale des Affaires culturelles du Grand-Est