Actualite

Prochains concerts

dimanche 29 mars 2015 | 11h Musique de chambre | Beethoven, Mozart

AUDITORIUM DE LA CITÉ DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE | TARIF UNIQUE 10 €, TARIF JEUNES 6 €

BEETHOVEN | Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur op. 16

MOZART | Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur KV4520
musique de chambre

Parentés musicales

Lorsque Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) achève son Quintette pour piano et vents en mi bémol majeur KV 452, il affirme, dans une lettre adressée à son père Leopold datée du 10 avril 1784 : « Je le tiens pour le meilleur ouvrage que j’ai écrit jusqu’à maintenant ». À la fois « musique de chambre raffinée, divertissement aristocratique et parfait exemple de dialogue concertant », pour le musicologue Harry Halbreich (dans le Guide de la musique de chambre paru chez Fayard), cette partition, la seule du genre qu’écrivit Mozart, est un chef d’œuvre d’équilibre, de grâce, de fraîcheur et d’élégance. Elle frappa le jeune Ludwig van Beethoven (1770-1827) avec tant de force qu’il composa une page dédiée au même effectif instrumental atypique (piano, hautbois, cor, clarinette et basson), dans une tonalité similaire avec une structure identique. Autre hommage rendu à son prestigieux aîné, le “maître de Bonn” introduit son mouvement lent avec une référence explicite à l’air « Batti, batti, o bel Masetto » chanté par Zerline dans Don Giovanni. Mais ce Quintette, opus 16 (créé en 1797 avec le compositeur au piano) va bien au-delà d’un exercice d’admiration puisqu’il ressemble à un brillant concerto en miniature où un piano virtuose dialogue de manière équilibrée et délicate avec les vents, ensemble ou de manière individuelle, entre sensualité, héroïsme et lyrisme. Rassembler dans un même programme ces deux pièces dans une passionnante confrontation permet de le découvrir.
Accent 4
Orchestre en fête
• Sébastien GIOT hautbois biographie • Sébastien KOEBEL biographie • Philippe BERTRAND biographie • Sébastien LENTZ cor biographie • Dany ROUET piano biographie

dimanche 29 mars 2015 | 17h Concert Famille | Le carnaval des animaux

PMC Salle Erasme, dimanche 15 ou dimanche 29 mars | TARIFS ENFANT 6 € - Un accompagnant gratuit pour 10 enfants - Accompagnant supplémentaire 10 € | à partir du CP

SAINT-SAËNS | Le Carnaval des animaux
15h > 17h maquillage des enfants dans la galerie de marbre (accès libre)
15h30 > 16h30 préparation au concert dans la salle des actions éducatives (inscription par mail à orchestrephilharmonique@strasbourg.eu)
17h concert.
Manuel MENDOZA
Manuel MENDOZA
Orchestre en fête
Marko Letonja
En collaboration avec le Musée Tomi Ungerer
• Manuel MENDOZA direction biographie • Jean-Paul ROUL récitant biographie

jeudi 9 avril 2015 | 20h Réminiscences et dédicaces | Beethoven, Mozart, Debussy

PMC SALLE ÉRASME | TARIF 1

Réminiscences et dédicaces : le Concerto pour clarinette et orchestre de Mozart

Au début du XXe, les artistes se posent la question de la perception, avec cette tentation croissante qui les conduit à rompre le fil vers l’abstraction. L’image a pris un sens nouveau ; libérée de ses propres codes, elle n’a plus vocation à figurer la réalité. En totale rupture avec la forme classique, l’iconoclaste Claude Debussy adopte en musique cette approche nouvelle qui vise à l’expression de la sensation pure : ses Images pour orchestre constituent des évocations visuelles certes, mais cellesci cherchent plus à fantasmer l’instant vécu qu’à le restituer véritablement. Gigues, Ibéria et Rondes de printemps surgissent de l’imaginaire du compositeur comme autant d’esquisses colorées fugaces, dont il ne cherche à cerner que sobrement les contours. Quand Beethoven écrivit un siècle plus tôt la partition Coriolan, ouverture en ut mineur, cette dimension visuelle s’inscrivait dans une forme autrement plus narrative – l’histoire du général romain Coriolan qui fit allégeance aux Volsques pour lever une armée contre Rome –, mais elle anticipait déjà la forme du poème symphonique, délaissant par moment le récit pour atteindre un niveau d’expressivité quasi picturale.
Pour préparer les concerts Invitation à l’écoute
Le soir du concert Avant-propos musical
BEETHOVEN | Coriolan, ouverture op. 62
MOZART | Concerto pour clarinette et orchestre en la majeur K. 622

DEBUSSY | Images pour orchestre
Rossen MILANOV
Rossen MILANOV
Sébastien Koebel
Sébastien Koebel
Musica
• Rossen MILANOV direction biographie • Sébastien KOEBEL clarinette biographie

vendredi 10 avril 2015 | 20h Réminiscences et dédicaces | Beethoven, Mozart, Debussy

PMC SALLE ÉRASME | TARIF 1

Réminiscences et dédicaces : le Concerto pour clarinette et orchestre de Mozart

Au début du XXe, les artistes se posent la question de la perception, avec cette tentation croissante qui les conduit à rompre le fil vers l’abstraction. L’image a pris un sens nouveau ; libérée de ses propres codes, elle n’a plus vocation à figurer la réalité. En totale rupture avec la forme classique, l’iconoclaste Claude Debussy adopte en musique cette approche nouvelle qui vise à l’expression de la sensation pure : ses Images pour orchestre constituent des évocations visuelles certes, mais cellesci cherchent plus à fantasmer l’instant vécu qu’à le restituer véritablement. Gigues, Ibéria et Rondes de printemps surgissent de l’imaginaire du compositeur comme autant d’esquisses colorées fugaces, dont il ne cherche à cerner que sobrement les contours. Quand Beethoven écrivit un siècle plus tôt la partition Coriolan, ouverture en ut mineur, cette dimension visuelle s’inscrivait dans une forme autrement plus narrative – l’histoire du général romain Coriolan qui fit allégeance aux Volsques pour lever une armée contre Rome –, mais elle anticipait déjà la forme du poème symphonique, délaissant par moment le récit pour atteindre un niveau d’expressivité quasi picturale.
Pour préparer les concerts Invitation à l’écoute
Le soir du concert Avant-propos musical
BEETHOVEN | Coriolan, ouverture op. 62
MOZART | Concerto pour clarinette et orchestre en la majeur K. 622

DEBUSSY | Images pour orchestre
Rossen MILANOV
Rossen MILANOV
Sébastien Koebel
Sébastien Koebel
Musica
• Rossen MILANOV direction biographie • Sébastien KOEBEL clarinette biographie

retour